Agrippement du Bébé

Agrippement du Bébé

L’embryon doit être blotti dans l’utérus avec l’aide d’une sécrétion corporelle et vaincre le système de défense du corps pour qu’il puisse s’accrocher à l’utérus de la mère. A travers les sécrétions (enzymes et facteurs) qu’il a produites, il détruit un certain nombre de cellules intra-utérines, puis il se déplace vers ce vide en produisant ses propres cellules. Il détruit une partie de la cellule et continue de se reproduire. De cette façon, l’embryon se jette d’abord au plus profond de l’utérus, puis repousse dans l’utérus à mesure qu’il grandit. Après avoir rempli l’espace de l’utérus, il commence à agrandir l’utérus.

 

Au cours de cette propagation, les embryons correspondent parfois aux vaisseaux alimentant l’utérus. Comme toujours, si vous voulez progresser en créant un écart, vous saignez du vagin endommagé. Ce saignement provient souvent du col de l’utérus et est remarqué par le patient. Dans certains cas, il est piégé dans l’utérus et n’est perceptible que lorsqu’il est ultrasonore.

 

Comme il n’y a pas de test pour déterminer si ce type de saignement est une pincée ou un risque faible, une mauvaise hypothèse est mise en avant de temps en temps. En d’autres termes, chaque saignement est considéré comme une menace faible et le patient est amené à un repos au lit absolu. Certains médicaments vont commencer à aider à garder le bébé en place. Après repérage, le patient revient à son ancienne routine.